InFOrmation syndicale

LE BLOG FO44 SERA EN VACANCES DU 26 OCTOBRE AU 2 NOVEMBRE -- LUNDI 2 NOVEMBRE À 9H15 COMMISSION ADMINISTRATIVE DE L'UNION DÉPARTEMENTALE -- DU LUNDI 5 AU VENDREDI 6 NOVEMBRE STAGE "CSE" -- ...

09 décembre 2011

24H DE GREVE DANS L'EDUCATION LE 15 DECEMBRE

15 décembre : 24 heures de grève décidées intersyndicalement ... dans l'enseignement . A quand au niveau des confédérations ?
A la suite de la réunion intersyndicale du secondaire du jeudi 17, les fédérations FNECFP FO, FSU, FERC-CGT, UNSA-Education, SGEN-CFDT, FAEN, SUD-Education, ont lancé un appel commun à la grève le 15 décembre sur une revendication précise : le retrait des projets de textes gouvernementaux sur l’évaluation des enseignants du 1° et du second degré.

Ce projet se situe bien entendu, comme toutes les contre-réformes dans l’Education nationale, dans la logique du démantèlement du statut des enseignants, rendu nécessaire aujourd’hui pour aller plus loin dans la casse de l’Ecole et l’ouvrir, comme tous les services publics, à la privatisation.

Mais c’est aussi une mesure d’austérité qui ne veut pas dire son nom, car il permet tout simplement une baisse des traitements des enseignants. (cf. l'article ci-contre en page 4 "Evaluer" les profs pour ... dévaluer les salaires" ).

On dit souvent que les mêmes causes ne produisent pas toujours les mêmes effets.

Bon. Mais est-il totalement impensable et irréalisable, qu’au moment où les mesures d’austérité s’abattent sur l’ensemble des salariés, les organisations censées défendre ces salariés ne puissent pas dire ensemble non à l’austérité et appeler à la grève interprofessionnelle pour la refuser ?
___ __ _
L'appel à la grève des personnels enseignants d’éducation et d’orientation le 15 décembre

" Les sujets de désaccords et de mécontentements sont aujourd’hui très nombreux dans l’Education nationale : suppressions massives de postes, dégradation des conditions de scolarisation des élèves, conditions de travail de plus en plus difficiles pour l’ensemble des personnels…

Autant de mesures qui ne sont pas au service de la réussite de tous. Le gouvernement refuse de pratiquer un dialogue social digne de ce nom. Dans ce contexte, le ministre de l’Éducation nationale veut imposer, dès la rentrée 2012, une modification en profondeur des modalités d’évaluation des personnels d’enseignement, d’éducation et d’orientation. Les projets de textes, finalisés avant même toute concertation, prévoient :
  • le gel des promotions autres qu’à l’ancienneté jusqu’en 2015,
  • la progression de carrière aux seules mains du supérieur hiérarchique,
  • dans le même temps, dans le second degré, le chef d’établissement deviendrait l’unique évaluateur.


Parce que ces projets induisent des transformations de nos métiers que nous refusons, nous en demandons le retrait.

Les fédérations syndicales signataires condamnent ces projets que le ministère veut imposer dès la rentrée 2012. Il est désormais de la responsabilité du ministère de mettre un terme à ce conflit en retirant ce texte et en ouvrant de véritables négociations sur cette question.

Elles appellent les personnels enseignants, d’éducation et d’orientation (éducation nationale et enseignement agricole), à être massivement en grève le 15 décembre prochain pour exiger le retrait des projets de texte sur l’évaluation."
___ __ _
GREVE DANS L'ENSEIGNEMENT : LA CFDT SE DEGONFLE ?