InFOrmation syndicale

DU 23 AU 24 MAI SESSION "PAP/CSE" - DU 3 AU 7 JUIN SESSION "SE DEVELOPPER" - DU 17 AU 21 JUIN SESSION "DÉCOUVERTE DE FO ET MOYENS D'ACTION DU SYNDICAT" - DU 17 AU 21 JUIN SESSION "PAP/CSE" - DU 3 AU 4 JUILLET SESSION "TRÉSORIERS DE SYNDICATS" - ...

COMPTE TENUE DU JEUDI 30 MAI FÉRIÉ, LES PERMANENTS NE SERONT PAS PRÉSENTS LE VENDREDI 31 MAI. L'UNION DÉPARTEMENTALE SERA FERMÉE.

09 juillet 2012

N.A.O. : GRÈVE CHEZ EURODIF LE 26 JUIN

Les manifestants appellent à une renégociation avec la PDG d'Eurodif. 
« Ce n'est plus possible. Des salariés ont plus de 30 ans de maison derrière eux et se retrouvent au bas de la grille des salaires. Il y a un tassement des rémunérations »Olympia Oliveira, déléguée syndicale FO

La direction fait uniquement ce que la loi exige. Elle donne rendez-vous tous les ans pour mettre tous les syndicats autour d’une table.
Elle explique que toutes les revendications sont irréalistes (la crise) et détaille ses «propositions » qui ne sont pas discutables.Nul n’est dupe et évidemment, sans rapport de force et mobilisation des salariés, le dessein de ces négociations était prévisible.
La section FORCE OUVRIERE pense que ces revendications sont parfaitement légitimes. Prenons par exemple notre revendication principale de 3% d'augmentation générale, elle ne coûterait qu’une miette par rapport aux dividendes versés aux actionnaires en progression constante depuis plusieurs années. Que dire aussi des exonérations de charges que l’entreprise perçoit sur les bas salaires.


FORCE OUVRIERE dénonce la précarité que vivent les salariés de l'entreprise depuis plusieurs annéesc'est une honte pour la société d'avoir des salariés qui sont obligé de demander le RSA, de payer les salariés au SMIC pour toucher les exonérations sur leur dos.


Pour la société, il y a la crise.
Pour FORCE OUVRIERE, la crise a bon dos, car elle ne touche que les salariés pendant que les actionnaires gardent les dividendes...

Cette NAO 2012 porte très mal son nom. Si elle est annuelle et obligatoire, elle n’est certainement pas une négociation et reste à l’image des réunions du passée : la volonté de la Direction d’appliquer unilatéralement ses propres décisions.


L’heure est aux économies.
FORCE OUVRIERE préserve l’encre du stylo tendu par la Direction et ne signe pas les NAO !!!
___ __ _
APPEL À LA GRÈVE CHEZ EURODIF LE 26 JUIN 2012
N.A.O. EURODIF : LES REVENDICATIONS

Contact FO Eurodif : CATURRA Olympia - oliveira.olympia@free.fr
Syndicat du Commerce Nantes & Région : R. AIGOIN - Tél.02.28.44.19.00