InFOrmation syndicale

MERCREDI 22, JEUDI 23, VENDREDI 24 JANVIER GRÈVE ET MOBILISATIONS "PUBLIC_PRIVÉ" - 3 AU 7 FÉVRIER STAGE "DÉCOUVERTE ET MOYENS D'ACTION DU SYNDICAT" - ...

RETRAITES :
Les Unions Départementales FO/CGT/FSU/Solidaires de Loire-Atlantique appellent à poursuivre et amplifier la mobilisation de toutes et tous, salariés du privé comme du public, jusqu’au retrait.
Mobilisations "Public-Privé" :
- Mardi 14 janvier : Nantes, 8h45 Rectorat de Nantes & 10h30, Miroir d’eau ; Saint-Nazaire, Ancenis et Châteaubriant, (lieu et heure à déterminer).
- Mercredi 15 janvier : Nantes, 17h30, miroir d'eau ; Saint-Nazaire, 6h00, Rond point accès termninal méthanier & 7h00, Painboeuf Usine Framatome.
- Jeudi 16 janvier : Nantes, 10h30, Miroir d'eau ; Saint-Nazaire, 10h30, Place de l'Amérique Latine ; Ancenis, 10h30, Pont d'Ancenis ; Châteaubriant, 10h30 Mairie.
- Vendredi 16 janvier : Saint-Nazaire, 6h00 dépôts STRAN et ALEAO & 9h30 Mairie de Montoir.

24 juin 2013

JEAN-CLAUDE MAILLY: «ON POURRA TOUJOURS PAYER LES RETRAITES DEMAIN»

Invité de France Info, le secrétaire général de Force Ouvrière a déclaré il n'y a aucune urgence à réformer à nouveau les retraites.

par FranceInfo

D'autant, qu'il y a déjà eu une réforme récemment... «On n'est pas obligé de dire aux gens: vous allez travailler à n'en plus finir».

«On pourra toujours payer les retraites»: Le secrétaire général de Force Ouvrière, estime qu'il «n'y avait pas d'urgence à traiter ce dossier maintenant. Pourquoi il est traité aujourd'hui? Parce qu'on prend des engagements vis-à-vis de l'Europe et qu'on doit rendre des comptes à l'Europe».

Effectivement, le déficit se creuse. Mais rien de plus normal. «Quand vous avez la récession comme c'est le cas actuellement, ça veut dire moins de recettes pour les retraites». 300.000 chômeurs de plus c'est 1,2 milliard en moins chaque année pour la caisse d'assurance-vieillesse.

Plutôt que de reculer l'âge de la retraite, il rappelle que FO n'a jamais été opposé à des hausses de cotisations. «On n'est pas obligé de dire aux gens: vous allez travailler à n'en plus finir».

FO a trois lignes rouges à ne pas franchir: les durées de cotisations, les différences entre le privé et le public, faire appel aux retraités, de plus en plus mis à contribution. Trois lignes rouges que le rapport Moreau remis la semaine dernière propose de franchir.