InFOrmation syndicale

DU LUNDI 18 AU VENDREDI 22 JUIN STAGE CE/CSE - LUNDI 25 JUIN À 9H30 COMMISSION ADMINISTRATIVE DE L'UNION DÉPARTEMENTALE - ...

25 mai 2018

Grève des cheminots: L’unité réaffirmée pour la défense du statut et du service public ferroviaire

L’appel à la grève des fédérations cheminots FO, CGT, Solidaires, UNSA et CFDT, est massivement suivi par les cheminots, y compris chez les cadres.
A suivre: 
- interview de Éric Théotec, Secrétaire du syndicat FO cheminots de Nantes
- plaquette "SNCF: Combattre les idées reçues"

L’ampleur des taux de grévistes et la présence impressionnante de 25 000 cheminots dans la manifestation centrale à Paris le 22 mars dernier ont été confirmées, nationalement comme localement, lors des journées de grève des 3 et 4 avril 2018, ainsi que celles des 8 et 9 avril.
Près de 250 salariés se sont ainsi réunis en assemblée générale le 3 avril dernier à la gare de Nantes. La reconduction de la grève pour les 8 et 9 avril a été adoptée à l’unanimité. Six jours plus tard, le 9 avril, comme l’explique ci-dessous le camarade éric Théotec, secrétaire du syndicat des cheminots de Nantes, ce sont à nouveau 262 grévistes qui votent pour la reconduction de la grève.
Les membres du gouvernement peuvent ressasser à écœurement leurs « éléments de langage » et autres mensonges d’état : les cheminots, avec leurs organisations syndicales, ont réaffirmé leur unité pour le retrait du rapport Spinetta et du projet de loi « pour un nouveau pacte ferroviaire ».


Interview de Éric Théotec parue dans L'Ouest Syndicaliste n°689-690
(propos recueillis par Gérard Le Mauff , à l’issue de l’assemblée générale du lundi 9 avril)

L’assemblée générale vient de se tenir, comment cela s’est-il passé ?

Éric Théotec: La grève est très forte, c’est bien. Quasiment aucun train ne circule aujourd’hui encore. Le vote pour la reconduction a été sans appel : 262 pour, aucun contre ni aucune abstention. C’est clair, la détermination est bien ancrée.

Quel est l’état d’esprit des collègues ?

Éric Théotec: Au sein de mon service en gare de Nantes, par exemple, la grève est bien suivie. Les collègues ne veulent pas des projets du gouvernement. Ils savent pertinemment qu’avec le privé, ça ne marchera pas mieux. Bien au contraire. Ils connaissent les problèmes et ne sont pas obtus: s’ils étaient convaincus par Monsieur Macron, ils ne seraient pas en grève comme ça. Les collègues ne sont pas dupes non plus des conditions forcément socialement dégradées dans lesquels se ferait le transfert des cheminots, en cas de reprise d’une ligne TER par le privé.

Que penses-tu de la forme actuelle de la grève (grève « rectangulaire » de 2 jours suivie d’une reprise de 3 jours, etc.) ?

Éric Théotec: On savait dès le début que Macron ne cèderait pas comme ça. La grande majorité des cheminots en grève sont très conscients de la difficulté. Beaucoup savent qu’il faut durer. C’est difficile de dire si la grève est plus efficace comme ça. L’idée affichée par ses partisans, c’est d’avoir plus de grévistes sur la longueur, car certains sont en repos lors de jours de grève et financièrement ce serait donc moins pénalisant. Et puis ça désorganise pas mal à la reprise du travail. Mais les avis sont très partagés, bien que pour le moment il n’y a pas vraiment eu de débat en AG sur reconduction ou non.

Quels sont les rapports avec les usagers ?

Éric Théotec: Je travaillais samedi et un usager est venu nous demander des renseignements.  à la fin, il a tenu à nous dire qu’il nous soutenait et qu’il était avec nous : cela nous a fait plaisir. En général, pour ma part, je ne sens aucune agressivité.

Quelles sont les perspectives selon toi ?

Éric Théotec: Plus la grève dure, plus ça ouvre le débat sur les marchés, etc. ça nous permet de discuter avec les gens, notamment de nos vraies conditions de travail. Et puis il y a le poids de l’interprofessionnel, c’est important. Ce serait bien si on pouvait se retrouver sur un but commun. La SNCF est un symbole, ça peut agréger autour.

***

SNCF: Combattre les idées reçues
(contribution de Gérard Le Mauff)

____ __ _
Articles connexes:
- Intervention FO44 Cheminots le 19 avril en Gare de Nantes
Nouvel ennemi public : le transport ferroviaire nationalisé et le statut des cheminots