InFOrmation syndicale

DU 17 AU 21 JUIN SESSION "DÉCOUVERTE DE FO ET MOYENS D'ACTION DU SYNDICAT" - DU 17 AU 21 JUIN SESSION "PAP/CSE" - DU 3 AU 4 JUILLET SESSION "TRÉSORIERS DE SYNDICATS" - ...

31 janvier 2019

FO Métaux en Assemblée Générale, le 14 décembre 2018

Une cinquantaine de camarades se sont réunis à l’occasion de l’Assemblée Générale du syndicat des Métaux de Nantes et région et du syndicat des Garages.
Cette AG s’est tenue sous la présidence de Paul Ribeiro, secrétaire fédéral FO Métaux, et de Michel Le Roc’h, secrétaire de l’Union départementale FO 44.

A cette occasion, les militants et syndiqués présents ont approuvé les rapports d’activité et de trésorerie. Ils ont  également élu leurs instances et leurs secrétaires de syndicats respectifs, Franck Mariot (Métaux) et Fernand Inderbitzin (Garages).


Extraits de la résolution générale, adoptée à l’unanimité
« Face à un pouvoir déterminé à remettre en cause tous les acquis de la classe ouvrière, (...) le Syndicat des Métaux de Nantes, comme à son habitude, sera aux côtés des militants FO, quel que soit leur secteur, en cas d’appel interprofessionnel. Le Syndicat en profite pour réaffirmer là également tout son soutien aux camarades de la Centrale de Cordemais.
Quelle que soit la santé des entreprises, là où FO est présente, les militants du Syndicat des Métaux de Nantes se battent avec conviction pour pérenniser les emplois, les sites mais aussi pour toujours améliorer les conditions de travail et évidemment le pouvoir d’achat des salariés. (...)
Dans ce cadre, le Syndicat des Métaux rappelle qu’il est vital pour notre indépendance et pour nos revendications, de nous renforcer par le biais du développement syndical et que s’il est de sa responsabilité de créer de nouvelles sections, il appelle tous ses militants à développer les sections à laquelle ils appartiennent.
Le Syndicat des Métaux de Nantes et région appelle ses militants à la vigilance concernant les accords sur la mise en place des CSE et sur les protocoles préélectoraux. (...)
Enfin et malgré la loi Travail et autres ordonnances Macron donnant la possibilité d’inverser la hiérarchie des normes par accord d’entreprise, le Syndicat des Métaux de Nantes et région réaffirme son attachement à la convention collective de la Métallurgie de Loire Atlantique, au principe de faveur et aux classifications.
Il s’engage à résister et à combattre toute attaque faite contre les acquis de la classe ouvrière en général et des métallos en particulier. »