InFOrmation syndicale

3 OCTOBRE SALLE FESTIVE NANTES NORD COMMISSION ADMINISTRATIVE ÉLARGIE SOUS LA PRÉSIDENCE DE FRÉDÉRIC SOUILLOT SECRÉTAIRE GÉNÉRAL FO -- 10 AU 14 OCTOBRE STAGE "DÉCOUVERTE FO ET MOYEN D'ACTION DU SYNDICAT" -- 18 AU 20 OCTOBRE STAGE "FONCTIONNEMENT ET OUTILS DU SYNDICAT" -- 8 AU 10 NOVEMBRE STAGE "TRAVAIL ET HANDICAP" -- 21 AU 25 NOVEMBRE STAGE "COMITÉ SOCIAL ET ÉCONOMIQUE" -- 6 AU 8 DÉCEMBRE STAGE "CONNAÎTRE SES DROITS" -- 12 AU 16 DÉCEMBRE STAGE "DÉCOUVERTE FO ET MOYEN D'ACTION DU SYNDICAT" -- ...

10 avril 2019

Motion de l'Assemblée Générale des Cheminots

AG du 8 février 2019

Motion
Les participants à l'Assemblée générale annuelle du syndicat FO des cheminots de Nantes du 8 février 2019, unanimes :

  • Constatent que la mobilisation des "gilets jaunes" – dont les revendications notamment sur le pouvoir d'achat des salariés et retraités rejoignent celles de FO - a ouvert une brèche favorable à leur satisfaction. 
  • Dénoncent la violence gouvernementale exercée à l'encontre des manifestants et demandent l'abandon du projet de loi dite "anticasseurs" liberticide.
  • Réaffirment leurs revendications et notamment :
  • Augmentation générale des salaires, pensions et minimas sociaux
  • Abrogation complète de l'augmentation de 25 % de la CSG pour les retraités
  • Maintien de la Sécurité sociale de 1945 assise sur le salaire différé et non sur l'impôt CSG
  • Maintien des régimes actuels de retraite de salariés - dont le régime spécial des cheminots – et refus du projet gouvernemental de régime universel "par points".
  • Ne se font aucune illusion sur les annonces à attendre à l'issue du prétendu « grand débat » gouvernemental, M. Macron ayant affirmé que de toutes les façons il maintiendrait la mise en oeuvre de ses projets de "réformes" anti-ouvrières (contre les régimes de retraites, la fonction publique, l'assurance chômage ...)
  • Sont convaincus que seule la mobilisation « tous ensemble » (salariés en activité, en retraite, handicapés ou privés d'emploi au côté des jeunes étudiants et lycéens) avec les syndicats, les confédérations et le mouvement des « gilets jaunes », bloquant l'économie, permettra d'arracher la satisfaction des revendications qui précèdent.