InFOrmation syndicale

L'UNION DÉPARTEMENTALE FO DE LOIRE-ATLANTIQUE RESTE MOBILISÉE POUR FAIRE FACE À CETTE CRISE SANITAIRE SANS PRÉCÉDENT.
L’UNION DÉPARTEMENTALE FO DE LOIRE ATLANTIQUE CONSIDÈRE QUE TOUT DOIT ÊTRE MIS EN ŒUVRE POUR PROTÉGER LA SANTÉ DE LA POPULATION ET, PARMI ELLE, DES SALARIÉS. IL NE PEUT Y AVOIR DEUX POIDS DEUX MESURES. POUR PROTÉGER LES SALARIÉS ET LA POPULATION, TOUTES LES ENTREPRISES, ADMINISTRATIONS ET ÉTABLISSEMENTS, EN DEHORS DES ACTIVITÉS DE PREMIÈRE NÉCESSITÉ, DOIVENT FERMER.

30 décembre 2019

Pas de trêve jusqu’au retrait !

par Michel Le Roc’h, secrétaire général de l’UD CGT-FO de Loire-Atlantique

Le Premier ministre a confirmé ce 19 décembre sa volonté d’imposer un régime de retraite unique par points dès 2022. Le gouvernement a pour objectif de repousser l’âge de la retraite, réduire considérablement le niveau des pensions et ouvrir la voie à la « capitalisation ».
C’est une nouvelle provocation exercée contre l’opinion, majoritairement défavorable à ce projet, contre la formidable mobilisation interprofessionnelle et les grèves massives depuis le 5 décembre (reconduites dans plusieurs secteurs, à la RATP, à la SNCF, dans l’enseignement, dans la métallurgie, la chimie et les organismes sociaux, etc.).

Dans un front commun avec la CGT, la FSU et Solidaires, l’Union départementale cgt-FO de Loire-Atlantique réaffirme, à l’instar de sa confédération, l’exigence du retrait du projet gouvernemental.
Elle condamne la campagne ignoble à l’encontre des cheminots et agents de la RATP en grève. C’est l’intransigeance du gouvernement qui conduit au blocage et à la grève.
Elle appelle donc à poursuivre et amplifier la mobilisation de toutes et tous, salariés du privé comme du public, jusqu’au retrait :
  • En participant aux rassemblements aux côtés des cheminots et de tous ceux qui reconduisent la grève dans le département, notamment à la gare Sud de Nantes le 26 décembre prochain ;
  • En organisant des assemblées générales sur les lieux de travail, sans attendre ou dès les lundi 6 et mardi 7 janvier pour ceux qui sont en congés (nombreuses entreprises et administrations, enseignement etc.), afin de généraliser la grève et, dans ce cadre, préparer une puissante mobilisation « public – privé » le jeudi 9 janvier.