InFOrmation syndicale

18 OCTOBRE À 9H30 COMMISSION ADMINISTRATIVE DE L'UNION DÉPARTEMENTALE -- 18 NOVEMBRE STAGE "HISTOIRE DU SYNDICALISME" -- 22 AU 26 NOVEMBRE STAGE "CSE" À L'UNION DÉPARTEMENTALE FO DE LOIRE ATLANTIQUE -- 29 NOVEMBRE AU 3 DÉCEMBRE STAGE "SSCT-CSSCT" À L'UNION DÉPARTEMENTALE FO DE LOIRE ATLANTIQUE -- 17 MARS CONGRÈS DE L'UNION DÉPARTEMENTALE -- ...

07 juillet 2021

Action sociale: Mobilisation des salariés de VYV3

Le 15 juin dernier, une centaine de salariés ont répondu à l’appel à la grève intersyndical (dont FO) dans le pôle Accompagnement et Soins de VYV3 Pays de la Loire. Elles (car ce sont très majoritairement des femmes qui travaillent dans ces structures) se sont rassemblées devant la Maison d’Accueil Spécialisée / Foyer d’Accueil Médicalisé « Horizons » à Saint-Herblain pour la Loire-Atlantique et devant le Siège Social Angevin de l’entreprise pour le Maine et Loire. 

Une quarantaine de salariés de Loire-Atlantique - soit plus de la moitié de l’effectif - se sont rassemblés, rejoints par d’autres salariés de VYV3 du Service d’Accompagnement à la Vie Sociale de Saint-Sébastien-sur-Loire. Une délégation FO était présente en soutien. 


Les revendications des salariées étaient claires et nettes : l’extension du Ségur / 183 € pour toutes et tous, l’amélioration des conditions de travail et la conservation des acquis. Des sujets qui valent la peine de se mobiliser, puisque c’était la première grève pour beaucoup.

Cette première mobilisation a contraint la direction à recevoir les organisations syndicales à Angers le soir même, le lendemain à Saint-Herblain. Pour l’heure, la direction se retranche derrière la «mission Laforcade», qui renvoie la transposition du Ségur dans ce secteur privé non lucratif à … 2022. Et encore, selon ce qui sortira des négociations par Branches Professionnelles, selon le « bon vouloir » des financeurs (Conseils Départementaux et Agence Régionale de Santé).

Cette première action revendicative en appellera certainement d’autres, car les salariés du secteur associatif médico-social à but non lucratif n’ont pas l’intention de rester les « exclus du Ségur ».


Éric Deniset, Secrétaire-adjoint SDAS FO 44