InFOrmation syndicale

Le XXVIIème congrès de l’Union départementale CGT-FO de Loire-Atlantique se tiendra le 13 mars 2018 à Rezé - Halle de la Trocardière, sous la présidence de Jean-Claude Mailly, secrétaire général de la Confédération Générale du Travail Force Ouvrière. => N'HÉSITEZ-PAS, VENEZ NOMBREUX !

- Lundi 19 février : Commission Administrative de l'Union Départementale, à 9h30
- Du lundi 26 au vendredi 30 mars : Stage de formation "Découverte FO et moyens d’action du syndicat"

Vacances de FO44, le Blog, du 24 février au 12 mars

12 avril 2012

NÉGOCIATIONS CHEZ HALGAND

Halgand est une entreprise de 186 salariés située à Saint-Brévin-les-Pins et spécialisée dans la mécanique de précision (usinage et chaudronnerie aéronautique).

Elle compte parmi ses principaux clients Airbus, Aérolia et Alstom (ferroviaire).

A l'ouverture des NAO 2012, le 2 mars dernier, la direction avait proposé 3,2% d'augmentation de la masse salariale, ainsi répartis :
  • 1.1% d'Augmentation Gélérale,
  • 2.1% d'Augmentation Individuelle.

FO revendiquait 4% d'augmentation totale, dont 1,9% minimum d'AG eu égard aux 1,7% prévisionnels d'inflation prévus pour l'année en cours.

Au cours des réunions "officielles" dans le cadre des NAO, mais aussi à l'occasion de plusieurs rencontres avec la direction, les négociateurs Force Ouvrière, renforcés par le succès d'un débrayage le 16 mars, sont parvenus à faire évoluer positivement les propositions patronales.

La direction a accepté, d'une part de porter de 3,2 à 3,5% l'enveloppe globale des augmentations, d'autre part de redonner la prééminence aux AG sur les AI, en proposant :
  • 2% d'augmentation générale,
  • 1,5% d'augmentations individuelles,
soit au total plus 3,5%.

FO a décidé de signer l'accord salarial sur ces bases et voit là une nouvelle concrétisation des avancées positives de la pratique contractuelle au sein de l'entreprise : en 2011, FO avait réussi à obtenir un talon de 45€ brut (soit une AG moyenne de 2.5% et 0.7% d'AI).

De 3,2% en 2011, le total AG/AI se voit ainsi amélioré de 0,3% en 2012 (où il passe à 3,5% à l'issue des discussions), donnant ainsi d'une année à l'autre un peu plus de "grain à moudre" aux salariés.