InFOrmation syndicale

29 mai : Bureau de l'Union Départementale, à 10h
26 au 30 juin : Stage CHSCT

Les locaux de l’Union Départementale seront fermés vendredi 26 mai

24 mai 2017

La Fnac met ses retraités à la casse

Prime à la casse pour la Fnac ?
Jusqu'à présent les retraités bénéficiaient de la mutuelle négociée par la FNAC pour ses employés . Profitant d'une renégociation du contrat, la Fnac dégage ses VIEUX....

22 mai 2017

FO obtient +1,8% d’Augmentation Générale chez Toyota Ancenis

Mandatée par une assemblée générale des syndiqués et des sympathisants réunie le 23 mars dernier, la section FO de Toyota a signé le 28 mars un accord supérieur à celui de l'année précédente en matière de politique salariale et sociale. 

A suivre, les avancées obtenues par la section FO chez Toyota Ancenis

19 mai 2017

Assurances : La mobilisation fait céder la direction chez CBP

Dans un cadre intersyndical, la section FO a appelé les salariés de la société de courtage en assurances CBP, principalement basée à Saint-Herblain, à débrayer pour une augmentation générale des salaires. Avec détermination, les personnels se sont massivement mobilisés.
L’épreuve de force a duré une semaine entière : les débrayages initiés le lundi 27 mars dernier se sont conclus dans les faits par une journée de grève le vendredi 31 mars. La Direction nationale a ainsi été contrainte de conclure un accord avec les organisations syndicales.

A suivre l'interview de Olivier Rigaud, Délégué syndical central FO

17 mai 2017

Fnac-Darty : les salariés se serrent la ceinture, le patron se gave

Alexandre Bompard, à la tête de la Fnac depuis 2010, a touché 13,9 millions d’euros en 2016, grâce à un superbonus. FO souligne que les bons résultats de l’entreprise reposent sur les économies réalisées sur le dos des salariés.
Le patron de Fnac-Darty est l’un des mieux payés de France, comme le révélait Libération le 29 avril. En 2016, Alexandre Bompard a perçu 13,9 millions d’euros, contre 11,5 millions d’euros en 2015, soit une augmentation de 21 % en un an. Cette rémunération représente 19 % du bénéfice net réalisé par l’enseigne l’an dernier, de 74 millions d’euros. En comparaison, les patrons du CAC 40, où ne figure pas la Fnac, gagnent en moyenne 5 millions d’euros. L’explication ? Le P-DG a perçu un salaire annuel de plus de 1,8 million d’euros. Il a surtout bénéficié d’un pharaonique bonus de près de 12 millions d’euros, grâce à des actions attribuées en 2013 et 2014.

15 mai 2017

[Communiqué] Conflit des éboueurs de Nantes

Communiqué : SYNDICAT C.G.T - FORCE OUVRIÈRE VILLE, NANTES MÉTROPOLE, CRÉDIT MUNICIPAL, S.M.A.N.O, ESBANM - le 11 mai 2017
Le conflit des Ripeurs et Chauffeurs de Nantes Métropole aboutit à un compromis entre Nantes Métropole et l’intersyndicale FO et CGT le 10 mai 2017

A suivre, le communiqué

12 mai 2017

Chimie : Le Comité national fédéral s’est réuni à Nantes

La fédération Chimie a tenu son Comité national fédéral du 29 au 31 mars 2017 dans les locaux de l'Union départementale. Ce dernier avait alors adopté, à l'unanimité, une résolution qui se concluait notamment ainsi : "Le CNF appelle ses syndicats à se saisir entre autre du 1er mai pour, plus que jamais, réaffirmer l'indépendance de l'organisation et lui donner un caractère syndical de résistance et de revendications !".
À suivre l'interview de Hervé Quillet, secrétaire général de la fédération Chimie

11 mai 2017

Grève massive dans les filiales implantées à Donges de E-b-trans

Transport en citerne et de la logistique des matières sensibles

Les salariés du groupe Ebtrans ont massivement suivi l'appel à la grève nationale lancé en intersyndicale par Force-Ouvrière. Cela a été particulièrement vrai au sein des filiales Lorcy et Les Citerniers bretons, implantées à Donges (44), où les chauffeurs routiers se sont mis en grève pendant trois jours, du 3 au 5 avril derniers.
Face à l'ampleur et au caractère inédit de cette mobilisation, la Direction générale d'Ebtrans a été contrainte de formuler des propositions. (négociation le 3 mai).

09 mai 2017

Santé : Les grèves se multiplient dans la région

Le camarade Jean-Jacques Péaud, secrétaire régional de FO Santé, a récemment fait parvenir à l’Union départementale une information concernant les conflits au sein de plusieurs établissements de santé (publics ou privés) dans les Pays de la Loire.
Par ailleurs, le syndicat FO du Centre hospitalier de Saint-Nazaire organisait, ce 5 mai, une assemblée générale des personnels, avec à son ordre du jour: les revendications concernant les postes; le remplacement des arrêts maladie; le paiement des heures supplémentaires… A cette occasion, furent discutées les perspectives d’actions à mener face aux nouvelles annonces effectuées par la direction lors du dernier Comité technique d’établissement.

05 mai 2017

Rassemblements des retraités : 400 manifestants à Nantes et 250 à Saint-Nazaire

Extraits de l’intervention de Claire Compain, Présidente de l’UDR FO, lors de la manifestation du 30 mars à Nantes
Mes chers camarades, ce gouvernement a battu un record : c’est la première fois qu’un gouvernement ose geler les pensions de 16 millions de retraités pendant plus de 4 ans de suite. (…) Et il n’y a pas que nos retraites de base, il y a aussi les retraites complémentaires, avec les effets de l’accord que nous avons refusé de signer qui entérine un nouveau gel pendant 3 ans, ainsi qu’une décote visant à décourager ceux qui voudraient partir dès que leur droit au taux plein est atteint. (…)

04 mai 2017

STX : Vente à Fincantieri, le gouvernement lâche le chantier naval

Le quinquennat de François Hollande s’achève comme il a commencé : au mieux par une capitulation, au pire par une ignominie. Quarante-huit heures après avoir fait miroiter la possibilité d’une nationalisation provisoire du chantier naval de Saint-Nazaire, le gouvernement a avalisé la signature d’un accord de principe avec le groupe italien Fincantieri, qui a eu lieu le 12 avril dernier. 
Les 66,66 % des parts du capital de STX France, mises en vente par le Tribunal de Séoul, seraient donc bradées pour 82 millions d'euros. Un montant dérisoire, eu égard au savoir-faire du chantier et de ses salariés, ainsi qu'au carnet de commandes de celui-ci. Pour autant, rien n'est joué.